Robert SOBOCINSKI et Piotr SZUREK : De Poznan à Nantes Imprimer Envoyer

Du 2 au 26 février 2011,

Le Douze prend part à « Pologne sur Loire », une manifestation organisée par le Centre culturel européen. Pour cette édition, la Pologne étant à l’honneur dans plusieurs lieux nantais dont l’espace Cosmopolis, Le Douze expose le travail de deux artistes polonais : le peintre Piotr Szurek et le sculpteur Robert Sobocinski.

 

Piotr SZUREK

Né en 1958 à Steszew en Pologne. Diplômé en 1987 de l'Ecole Nationale Supérieure des Arts Plastiques de Poznan, il est aujourd'hui professeur à l'Académie des Beaux-Arts à Poznan et à l'université de Zielona Gora.
Son travail a été remarqué lors de la Biennale Internationale de Gravure à Cracovie dès 1988. Depuis les années 90, ses oeuvres sont régulièrement exposées à la galerie Koralewski à Paris, ainsi que dans divers pays européens. Il utilise actuellement la technique mixte sur papier (peinture et dessin), parfois la gravure (en aquatinte), et réalise essentiellement et de façon quasi obsessionnelle des autoportraits.
« Depuis une quinzaine d’années, il dessine et grave ses propres traits, se mesurant inlassablement avec le seul modèle toujours à la portée de sa main et qui ne se dérobe jamais. Le fait n’est pas nouveau. Dürer, Rembrandt ou encore Van Gogh ont interrogé leur visage tout au long de leur existence. » Itzhak Goldberg.

"Cycle autoportrait", 105x72 cm, dessin

 

Robet Sobocinski

Né en 1960 à Poznan, en Pologne. Diplômé de sculpture à l'Académie des Beaux-Arts de Poznan, il étudie l'architecture à l'école polytechnique de Poznan. Il est sculpteur depuis plus de 20 ans et a présenté ses oeuvres depuis le début des années 1980, d'abord en Pologne, puis en Allemagne, en Belgique et en France. Depuis une dizaine d’années, il partage son temps entre la Pologne et la France. Il est l’auteur de plusieurs sculptures monumentales, entre autres: le monument
des victimes de Katyn et Sybir à Poznań.
Robert Sobociński a commencé à exposer ses travaux au début des années quatre-vingts, à la Galerie Kontakt, alors qu’il était encore étudiant. Depuis les années 90, ses oeuvres sont régulièrement présentées lors de grandes expositions d’art contemporain telles la FIAC ou la Triennale de la Sculpture, ainsi que dans de nombreuses expositions en France, en Belgique et en Allemagne.
Certaines de ses sculptures ont été achetées pour des collections privées en Europe.
Le bronze constitue sa matière de prédilection et il utilise la technique classique du moulage. Ses oeuvres semblent dominer l'énergie du métal qu’il transforme et façonne. Dans son travail, Robert Sobocinski parvient à trouver la tension maximale et l’équilibre entre l’art figuratif et l’art abstrait.

"Danse", 80x43 cm, bronze