Christian Benoist - du 19 mai au 18 juin 2011 Imprimer Envoyer

Peintures,

 

Du 19 mai au 18 juin 2011

Chistian Benoist, " Détours Intérieurs "

 

Le point de vue est le lieu depuis lequel notre vue s’opère sur le monde qui nous entoure. Si l’on s’en tient à cette définition de base, on pourrait presque dire que Christian Benoist, à travers ses peintures regarde de là où il n’est plus.

Dans un aller retour incessant entre paysage mental et paysage physique : Il donne à voir des lieux habités ou visités dans l’enfance – une maison dans le plus pur style art nouveau, une baignoire immense et insolite vue sur un autre continent, la piscine de la Villa Noailles vide et délaissée…. Il retourne dans ces intérieurs, les réinvente, en crée de nouveaux.

Par lieu, il faut entendre une atmosphère, une construction à la fois mentale et sensible.
L’évocation très réaliste de l’architecture du début du vingtième siècle est une allusion directe à son histoire familiale, figée dans une époque. Christian Benoist peint des lieux où il se sent bien, ses oeuvres sont en effet baignées de lumière, de douceur. Ses intérieurs déserts sont des refuges de l'imagination, entre terre et ciel, palette faite d'ocres et de bleus.

 

 

 

Christian Benoist

est né en 1962 à Besançon. Il vit et travaille à Paris. Diplômé de l'Ecole Supérieure d'Arts Appliqués Duperré, il est ensuite pendant plusieurs années graphiste et illustrateur dans un bureau de création. Plutôt orienté vers le dessin, suite à sa formation, l'envie de peindre lui vient avec la découverte en autodidacte de la peinture à l'huile. Il expérimente, peaufine sa technique, et devient peintre à temps plein au milieu des années 90.

«Depuis presque 20 ans, je peins des intérieurs désertés. Cela est venu comme ça, sans aucune démarche intellectuelle de ma part et ne m'a pas quitté. Chaque nouveau tableau est un "exercice" qui me permet d'approcher un peu plus l'objet de mon obsession et de corriger mon chemin au tableau suivant.»

Le succès que remporte son travail depuis qu’il est régulièrement exposé à Paris à la galerie Martine Moisan, invite Christian Benoist à poursuivre ses recherches formelles sur un univers oscillant entre présence et absence.

 

eau-enfermee_2011_46x27 juillet_2011_65x50 la-dalle-percee_2011_130x89 le-jardinet_2010_27x19 pax_2011_100x100