Du 22 septembre au 23 octobre 2011 - Bastien Cessa Imprimer Envoyer

 

Du 22 septembre au 23 octobre 2011

Bastien Cessa

Le travail de Bastien Cessa explore des fragments d'univers. Le Douze présente deux séries d'oeuvres dissemblables en apparence mais qui participent d'une même vision artistique, d'un même regard empreint de mélancolie.

 

 

 

La série travail à partir de photos digitales retouchées, de dessins, d’objets se rapportant à la transcription (bandes-audio), la numérisation et l’enregistrement. Tous ces éléments renvoient à la société d’information numérique dans laquelle, malgré une constante accumulation d’informations sur toute activité, les données numériques et caisses enregistreuses laissent peu de traces durables.

Bastien Cessa représente ces objets comme déjà obsolètes, sur le mode du parchemin, de la relique. Fragments de visages, personnages ou objets émergeants au milieu d'une masse sombre, ses compositions évanescentes évoquent aussi une photo abîmée, vieillie, une gravure ancienne... Comme une trace qui s’efface peu à peu pour se fondre dans la blancheur. A scruter «le grain» de l'image et son effacement, il nous pose une question : «Qu'est-ce qu'on laisse ?»

La série MW est une réflexion sur la vie des formes et de la peinture. D’un format unique, ces tableaux marquent une oscillation entre abstraction et expression. Mélangeant les techniques visuelles, aérosol sur photographies, cette série évoque l’univers des jeux vidéo, domino, assemblage, installation, couleurs flash qui font penser aux années 80 sur des formats carrés comme la pochette d’un vinyl. Revisitant le passé, celui de la prime jeunesse, de la légèreté, une dizaine d'oeuvres, dont certaines laissent voir une empreinte digitale, une trace de pas. La mémoire d'un passage.

Le travail de Bastien Cessa explore des champs divers. Ses dessins, peintures, installations et photographies opèrent par additions, recompilations ou glissements tels des réinterprétations des acquis modernistes : sérialité, module, auto-référencialité.

Sur le mode de l’hybridation, du décollement ou de la relecture sémantique, voire du télescopage, il anime et manipule un répertoire, un réservoir de formes puisées dans l’inconscient collectif, et élabore des travaux capables de mettre à jour l’espace théatral de l’image. il joue sur les codes et les techniques. Dans son travail, la dimension nébuleuse, l'évanescence semblent toujours contrebalancées par des lignes force, des perspectives, un cadrage.

Ces deux séries évoquent le rapport au temps, la présence ou l'effacement.

Diplômé de l’Ecole Nationale Supérieure des Arts décoratifs (Paris), et de l’Ecole Régionale des Beaux-Arts de Rennes, Bastien Cessa a également collaboré aux Editions Mille & Une Nuits comme illustrateur. Il a aussi été curateur au début de sa carrière.

 

 

52 AA9E AA9F AAB0 AAB1 AAB2 AAC3 AAC4 AAD4 drawings list11 018 the listz  p.e.o.p.l.e  2008-2009 017 dvd ntsc dvd ntsc