Beirut Art fair - du 19 au 22 septembre 2013 Imprimer Envoyer

Le Douze présente

Christian Benoist, Soly Cissé, Piniang

Beirut Art fair

du 19 au 22 septembre 2013

 

 

 

 

 

 

 

 

Christian Benoist

Peinture

"Depuis plus de vingt ans je peins des lieux désertés. Cela est venu comme ça, sans aucune démarche intellectuelle de ma part et ne m'a plus quitté. Chaque nouveau tableau est un "exercice" qui me permet d'approcher un peu plus l'objet de mon obsession et de corriger mon chemin au tableau suivant."

Christian Benoist est né en 1962 à Besançon (France). Il vit et travaille à Paris. Diplômé de l'Ecole Supérieure d'Arts Appliqués Duperré, il est ensuite pendant plusieurs années graphiste et illustrateur. Il devient peintre à plein temps au milieu des années 90.

Le succès que remporte son travail depuis qu'il est exposé de façon permanente à Paris à la galerie Martine Moisan invite Christian Benoist à poursuivre ses recherches formelles sur un univers où le temps fait oeuvre de transformation.

« For more than twenty years now, I have painted abandoned places. It came like that, without any thought process from me and it has not left me since. Each new painting is an exercise taking me a little closer to the object of my obsession and tracing the path to the next painting.

Christian Benoist was born in 1962 in Besançon (France). He lives and works in Paris. He graduated in Arts and design from the Ecole Duperré School of Design and Creation. He then worked for a few years as a graphic designer and illustrator before becoming a full-time painter in the middle of the 90s.

The success met by his work at the permanent exhibition in the Martine Moisan’s parisian gallery have enticed Christian to pursue his formal research in a world where time acts as transformation.


Exposition permanente / Permanent exhibition :

Galerie Martine Moisan, Paris

 

Expositions temporaires / Temporary exhibitions :

Octobre 2012, Green Flowers Art Gallery, Boulogne-Billancourt (France)

Mai/Juin 2010 : Galerie Le Douze, Nantes (France)

 

Sous le plafond bleu – Huile sur toile (54X73)

 

Soly Cissé

Technique mixte : Peinture, Acrylique et pastel

« J’aime beaucoup travailler directement avec la main sur des fonds noirs qui ont fait ma particularité. J’utilise l’empâtement d’acrylique et le pastel sur ces toiles noires qui sont des rappels des clichés de radiographie de mon père qui était radiologue. C’est sur ces supports que j’ai appris à peindre ».

Soly Cissé vit et travaille à Dakar. Diplômé en 1996 de l'Ecole Nationale des Beaux-Arts de Dakar (section environnement, design, architecture d'intérieur), il est peintre, sculpteur et scénographe. Connu pour ses peintures peuplées d'étranges et inquiétantes créatures, mi humaines mi animales, Soly Cissé (né en 1969) est un des principaux représentants de la nouvelle génération d'artistes sénégalais.

Admirateur du génie de Picasso, de l'énergie de Basquiat, sensible à l'agressivité de Bacon et aux rêves d’Anselm Kiefer, son art est à l'écoute du monde, comme le remarque Philippe Dagen dans Le Monde :

"Dans ses oeuvres, Soly Cissé donne le sentiment d'aller simplement et droit à son but, sans s'encombrer d'effets matérialistes. Il y a là sans hésitation un artiste majeur."

Après des passages très remarqués, notamment au Musée des Arts Derniers en 2009 où il présentait un bestiaire mythologique composé d’êtres improbables aux corps emmêlés, d’animaux hybrides ; puis au Centre Pompidou en 2005 avec sa série du Monde Perdu, Soly Cissé expose un peu partout dans le monde.

« I enjoy painting directly with the hand on black backgrounds. This is what makes my specificity. I use the thickening of acrylic together with pastels on these black canvasses which are reminders of the X- rays which my radiologist father used to take. It is on these supports that I learnt to paint”.

Soly Cissé lives and works in Dakar (Senegal) where he was born in 1969. He was awarded a diploma of the school of Fine Arts in Dakar and is a painter, a sculptor and a scenographer.

He is known for his paintings showing strange hybrid creatures (half animal/half human) entitled “Lost world” and exhibited for the first time at Centre Georges Pompidou in 2005 and in 2009 at the Musée des Arts premiers in Paris. Since then, Cissé is considered as one of main representatives of the new generation of Senegalese artists.

 

Expositions collectives / Collective Exhibitions :

2013 : Galerie Les Tuiliers, Lyon (France)

2013 : Galerie Le Douze à Lille Art Fair, (France)

2012 : MIA Galerie, Seatle (U.S.A)

2011 : Galerie Tornabuoni Art, Milan (Italie)

2010 : "Monde Perdu", Lisbonne, INFLUX CONTEMPORARY ART (Portugal)

2009 : "La Sortie des masques", Paris, Musée des Arts derniers, (France)

2008 : Biennale de Dakar (Sénégal)

2005 : "Monde perdu", Paris, Centre Pompidou , (France)

 

Expositions personnelles / Personal Exhibitions :

2012 : Galerie Le Douze, Nantes (France)

2011 : Ateliers Céramiques Almadies, Dakar (Sénégal)

2008 : Être pour devenir, Galerie La Trace, Paris.

Dany Keller Gallery, Munich (Allemagne)

La mirada del otro, Municipalité de Huesca (Espagne)

Musée Theodore Monod, IFAN, Dakar

2007 : Musée des Arts derniers, Paris (France)

2006 : OEuvres récentes, Musée des Arts Derniers, Paris (France).

Célébration du centenaire de la naissance de Senghor, Verson (France)

2005 : « Monde perdu » Centro per l´Arte Contemporanea Luigi Pecci, Prato (Italie)

Agence Française de Développement, Paris.

Champs Libres Afrique, ORCCA, Marnay sur Seine (France).

 

La Charge, technique mixte 150 x 100 cm

Le Bouquet, technique mixte 100 x 150 cm

 

Piniang

Peinture, dessin, collages

« Mon travail porte particulièrement sur le désordre urbain en Afrique. L’occupation anarchique de l’espace. Il s’agit de collages de papiers journaux, de dessins et peintures sur toile, qui reflètent le chaos de certains quartiers de Dakar : fils électriques sortant directement des fenêtres des maisons et cette obsession de construire et déconstruire sans passer par des spécialistes. Une situation souvent à l’origine de nombreuses catastrophes ou accidents... Il y a aussi cette cohabitation avec les animaux domestiques en milieu urbain, moutons, chèvres, vaches... Une vision que les politiciens tentent de cacher ».

Piniang a étudié la peinture à l’école Nationale des arts de Dakar (ENA) de 1995 à 1999 et l’animation au studio Pictoon de Dakar. Peintre, vidéaste, installateur, il est également chargé de cours en Arts numériques à l’E.N.A (Ecole Nationale des Arts) de Dakar.

Son oeuvre a été présentée dans de hauts lieux de l’art contemporain en Afrique et dans le reste du monde, notamment le Muséum Malmö en Suède , à la Fondation Jean Paul Blachère à Apt, au Musée Dapper à Paris , au Musée Princes Hof de Leeuwarden en Hollande , au Bronx Museum of the Arts à New York, et dans des galeries à Manchester, Berlin, Montréal, Nantes et Nairobi.

« My work is about urban disorder in Africa, the anarchic occupation of space in the cities. I use different techniques such as collage of newspapers, drawings and oil on canvass, which, altogether reflect the chaos in some areas of Dakar: electricity cables coming directly out of windows of houses, and most of all, the obsession to build and to destroy without the help of specialists. This situation is often the cause of numerous accidents. There is also the cohabitation with animals in urban areas, sheep, goats, cows… A vision that politicians try to hide”.

Ibrahima Niang, called Piniang, was born in 1976. He studied at the national School of Arts of Dakar and at Pictoon Studio. He is a painter and a video director. His works have been shown in high places of the contemporary art scene in Africa as well as in France, Sweden, Germany, Canada and the United States of America and he has won international recognition.

 

Expositions / Exhibitions :

2013 : Boribana Museum, "La ville, la jungle" (Sénégal)

2013 : Galerie Le Douze à Lille Art Fair, (France)

2011 : Galerie Le Douze, Nantes (France)

2008 : expositions collectives ARESUVA Abuja (Nigeria)

2008 : Sélection officielle de la Biennale de Dakar (Sénégal)

2008 : Du dessin à l’animation Galerie (GPOA) Bruxelles (Belgique)

2007 : Malmö Dakar au Muséum Malmö (Suède)

2007 : Du dessin à l’animation GPOA Bruxelles (Belgique)

2006 : Musée Dapper, Paris (France)

2006 : Biennale de Dakar, Dak’art (Sénégal)

2006 : Exposition ECOART “Bamboo College” Oslo (Norvège)

2006 : Exposition collective la collecte Atelier Presse papier Québec (Canada)

2005 : Muséum Princesse hof de Leeuwarden (Hollande)

2005 : Performance Bottle boy de Dakar, Place de l’indépendance (Sénégal)

 

Workshops:

2010 : The Bronx Museum (USA)

2010 : The Danish Centre for art and Craft, Copenhague (Danemark)

2009 : Galerie les Chantiers de la lune, Toulon (France)

2008 : Studio Sankara conception d’images animées avec le centre culturel Anglais (Sénégal)

2007 : Malmö Dakar, au Muséum Malmö, (Suède).

 

Le choix, 130 x 130 cm

Encombrement, 130 x 130 cm